Fête d’ouverture: concerts, slam


Le point sur les différents concerts et performances slam proposés lors de notre fête d’ouverture du 11 septembre (le programme complet par ici).

Concert | Préférant les veillées aux concerts, Guillaume Maupin perpétue la longue tradition du moment partagé en musique, que ce soit au sein de formations aussi diverses que Tartine de Clous et Music for Rabbits, ou sous forme de Human Jukebox. En solo, il explore à travers ce que permet la voix, accompagnée ou non, et  invite à un vrai spectacle vivant où sont convoqués archétypes, improvisation, répertoires et émotions diverses, au cours d’un voyage unique.

  • Grande salle, 13h15

Slam | Artiste plurielle, passe-frontières, Lisette Lombé s’anime à travers des pratiques poétiques, scéniques, plastiques, militantes et pédagogiques. Ses espaces d’écriture et de luttes s’appuient sur sa propre chair métissée, son parcours de femme, de mère, d’enseignante. En dérivent des collages, des performances, des livres et des ateliers, passeurs de rage et d’éros. Co-fondatrice du Collectif L-SLAM, elle a reçu en 2020 le Prix Grenades/RTBF pour son recueil Brûler brûler brûler.

  • Grande salle, 13h45

Concert | Née à la montagne, grandie à Paris, c’est aussi au Québec que Louise Lhermitte a développé ses talents de musicienne. Son joyau de premier album, salué par la presse, Lonny l’a d’ailleurs enregistré au Canada sous la houlette de Jesse Mac Cormack, avant de faire appel à Olivier Marguerit (O) pour les cordes et cuivres. D’une sincérité spontanée et d’une pureté intemporelle.

  • Grande salle, 15h15

Concert | La brèche de Roland n’est pas seulement une curiosité géologique des Hautes-Pyrénées françaises. C’est aussi l’alter ego de Coraline Gaye. Enseignante, autrice et musicienne, elle est d’abord une amoureuse des mots et des mélodies, qu’elle lie et délie pour créer des petits mondes sensoriels uniques. D’une aventure quasi solitaire, Brèche de Roland est devenue une réalité à plusieurs visages.

  • Grande salle, 17h15

Slam | Artiste multidisciplinaire: acteurice, auteurice, slameureuse. « Genderfluid & vegan ». Champion·ne de Belgique et d’Europe de Slam en 2021, iel a édité chez Maelström un Bookleg entre conte et Slam, intitulé « Depuis que tu n’as pas tiré » dans la collection Bruxelles se conte en 2020, le spectacle issu du livre se jouera en juin 2023 au Théâtre Le Rideau de Bruxelles.  « Sous le Noir du Tarmac/Beneath Black Tar », son prochain recueil poétique, vient de paraître chez MaelstrÖm.

  • Grande salle, 19h

Slam | Huguette Izobimpa est une slameuse et actrice comédienne burundaise. Elle découvre le slam dans un des clubs de son lycée et déclame ses premiers textes en 2014. L’EP « IZOBIMPA », sorti en 2021, parle d’Huguette en tant que burundaise et de « l’autre », en tant que celui ou celle qui lui ressemble malgré la différence d’origine, de culture ou d’âge. Chacun de ses mots espère résonner et toucher à l’écoute. Petite nouvelle de la scène slam belge, Huguette Izobimpa est déjà une grande amoureuse de son public. Touchante, sincère, ancrée, mais tout autant pétillante, voilà une artiste à suivre de très près!

  • Grande salle, 19h00

Slam | Fatiguées par les plaintes déposées en vain à la police et par les messages successifs sur les réseaux sociaux, c’est en mai 2020 que Zouz et T.A. ont comme dernier recours d’écrire leur premier slam en duo: « Chers harceleurs, merci », qui sera une réponse efficace à cette situation oppressante. Elles tournent un clip en une journée avec les moyens du bord et le sortent aussitôt. Naît alors officiellement le duo Z&T.

  • Grande salle, 19h00

DJ Set | Rokia Bamba, basée à Bruxelles, n’a réalisé que tardivement qu’elle n’était pas seulement une bonne DJ de radio – elle l’est depuis l’âge de douze ans, entre autres pour Radio Campus – mais qu’elle pouvait aussi faire danser les gens. Elle aime particulièrement mixer lors de fêtes socialement engagées. Attendez-vous à du hip-hop groovy, des rythmes africains, de la house et de la techno. Son exploration sonore s’est également approfondie à travers l’art et le théâtre. Elle puise son inspiration dans les archives sonores et plonge les visiteur·euse·s / spectatrice·eur·s dans une expérience sensorielle inattendue.

  • Bar, 20h – 21h

Une réponse à “Fête d’ouverture: concerts, slam”